top of page

Procédé d'isolement et application de la résine de «l 'HUILE DE GALBA»®

Dernière mise à jour : 4 juil. 2023




La présente invention entre dans le domaine des compositions chimiques comprenant des résines d'origines naturelles.

Dans la présente invention, on entend par le terme « composition chimique» à la fois les compositions pharmaceutiques et les compositions cosmétiques.


Les compositions pharmaceutiques, notamment les médicaments, ont pour but de soigner. En conséquence, elles contiennent au moins un principe actif qui possède un effet préventif ou curatif contre une maladie ou un symptôme développé par un patient. Ces compositions pharmaceutiques sont tant des compositions thérapeutiques que de diagnostic.


Les compositions cosmétiques, notamment les compositions dermatologiques, capillaires ou à utiliser sur les phanères, ont pour but de remédier à un problème esthétique ne mettant pas en danger la santé de l'utilisateur.


L'invention concerne particulièrement un procédé d'isolement d'une résine contenue dans de l'huile provenant d'une plante du genre Calophyllum, la résine en tant que telle, ainsi que son utilisation.


ll est connu d'utiliser, dans des compositions chimiques, notamment cosmétique ou dermatologique, des huiles issues de plantes du genre Calophyllum. Par exemple, l'huile de Tamanu, provenant des graines de Calophyllum .inophyllum, est connue pour ses propriétés cicatrisantes, anti-ultraviolets, ou encore anti-infectieuse

cutanée.


De la même manière, «l’HUILE DE GALBA® » issue de Calophyllum calaba est également très largement utilisée dans des compositions chimiques pour ses propriétés cicatrisantes et apaisantes.Néanmoins, l'activité biologique et physiologique de ces huiles n' est pas entièrement satisfaisantes. En effet, une partie des constituants de ces huiles ne présente soit aucune activité biologique, soit qu'une très faible activité.


Ces constituants sans activité spécifique ou faiblement actifs, sont contraignants car ils ont pour inconvénient de diminuer l'effet biologique des constituants actifs de l'huile.

Par conséquent, il convient de trouver un moyen efficace de séparer les constituants actifs biologiquement de ceux qui sont inactifs dans l'huile.


De manière générale, les huiles issues de Calophyllum présentent une partie saponifiable comprenant des composés de nature lipidique et une partie insaponifiable comprenant des composés non lipidiques. La partie saponifiable comprend en particulier des triglycérides tandis que la partie insaponifiable constitue la résine.


Des recherches scientifiques ont montré que pour une huile, la plupart des composés actifs biologiquement et capables d'interagir physiologiquement, sont présents dans la partie insaponifiable. En d'autres termes, les activités biologiques observées pour les huiles végétales sont généralement attribuées à leur partie insaponifiable.

Par exemple, dans l'huile d'olive ou l'huile d'argan, le tocophérol, molécule à forte activité biologique, est présent en teneur importante dans la partie insaponifiable et constitue un gage de qualité de l'huile.


Afin de valoriser ces huiles et d'augmenter leur activité biologique, il est nécessaire de trouver une solution simple, rapide et peu coûteuse pour dissocier la résine de son huile et concentrer les actifs biologiques au sein de ladite résine.


Il convient également, pour concentrer les actifs biologiques de l'huile au sein de sa résine, d'avoir un rendement d'extraction de résine élevé, avec une qualité de résine qui contient une faible portion de polluants non actifs biologiquement.






195 vues0 commentaire
bottom of page